B'NAI B'RITH FRANCE
Le B’nai B’rith France a déposé plainte contre les négationnistes ayant souillé le mémorial d’Oradour-sur-Glane

la rédaction

C’est avec une profonde consternation que le B’nai B’rith France a appris que le mur du centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane a été l’objet d’inscriptions négationnistes dans la nuit du 20 au 21 août dernier. 
 
Un tel geste inacceptable souille la mémoire des 642 martyrs ayant été assassinés et brûlés dans le village le 10 juin 1940 par la division SS « Das Reich » et doit être condamné avec force. 
 
Pour le président du B’nai B’rith France Philippe Meyer qui a tout de suite réagi à la découverte de ces tags intolérables, « Que les négationnistes ayant souillé le mémorial fixent bien les visages des enfants martyrs, réfléchissent à leur acte ignoble s’ils en sont capables, et se terrent de honte. Mais avant tout, qu’ils soient retrouvés au plus vite et jugés avec la sévérité qui s’impose ». 
 
Le B’nai B’rith France a déposé plainte auprès du Procureur de la République de Limoges contre les auteurs des faits. Le négationnisme n’est pas une opinion mais un délit et doit être puni sans concession. 


Commentaires (0)